Relation d'aide: une écoute active et sans jugement

La relation d’aide est une approche psychothérapeutique d’inspiration humaniste, dont le psychologue Carl Rogers est à l’origine. Ses bases en sont :  l’écoute, l’empathie et l’acceptation inconditionnelle.

L’aide :  une action visant à intervenir en faveur d’une personne qui se trouve en difficulté

La relation : lien existant entre l’écoutant et l’écouté, indispensable pour véhiculer l’aide dont la personne a besoin

La relation d’aide est une relation de confiance permettant au patient de s’engager dans un processus d’échanges verbaux afin qu’il puisse s’exprimer, comprendre et prendre en charge son vécu, améliorant ainsi ses rapports à lui-même et aux autres.

 Elle est particulièrement recommandée en cas de:

  • Difficulté de communication dans le domaine personnel ou professionnel

  • Sentiment de ne plus réussir à avancer ou d’être perdu

  • Sensation de se retrouver toujours dans les mêmes situations difficiles

  • Besoin de mieux se connaître

  • Evénements qui semblent impossibles à traverser seul (deuil, divorce, pathologie..)

  • Problèmes de confiance en soi

  • Dépression, crise d'angoisse

  • Accompagnement des situations de crise ou de conflit

  • Accompagnement de fin de vie

  • Deuils

  • Troubles du comportement alimentaire.

Je vous propose un accompagnement personnalisé permettant d’aller écouter en profondeur et avec respect, le vécu et la problématique que vous rencontrez, à savoir comment elle résonne en vous et quelle est sa portée dans votre quotidien (psychique, physique, émotionnelle, relationnelle…).

C’est vous accompagner en accord avec votre rythme et vous donner des clés pour un mieux-être au quotidien !

Distinction entre relation d'aide et psychothérapie 

 

La relation d’aide n’entre pas dans le champ des pratiques prenant en charge les psychopathologies, dûment codifiées relevant de l’exercice de la psychothérapie ou de la psychiatrie. 

Ce qui différencie les deux approches est principalement lié au degré de souffrance ressentie par la personne ainsi qu’à sa capacité de gérer celle-ci par elle-même au quotidien. 

 

La relation d’aide est généralement ponctuelle ou de plus courte durée. La relation d’aide se définit davantage au niveau du soutien et de l’accompagnement vers des objectifs précis.