La personne autiste et la sophrologie

Tous les autistes peuvent faire de la Sophrologie ?

Malheureusement, non! Car la conceptualisation doit faire partie de leurs capacités.

 

Les personnes autistes non verbales auront beaucoup de mal à exprimer leurs ressentis, la communication sera difficile dans un sens comme dans un autre… De plus, cela demande de la concentration… Et il est trop compliqué de travailler sur les états de conscience modifiés, tant qu’ils n’ont pas conscience d’eux même (de leur corps et de leur esprit dans l’instant présent).

 

Pour les personnes autistes verbales, Aspergers ou tout simplement avec un niveau de conscience suffisant, la sophrologie pourra aisément répondre à leurs besoins, avec :

•  des exercices de respiration, très efficaces pour apaiser le stress et l’anxiété.

•  des exercices d’ancrage afin de stopper le flux de pensées angoissantes et revenir dans « l’ici et maintenant « .

•  des visualisations en rapport avec le sensoriel afin de travailler sur les ressentis corporels.

•  des sophro-projections, pour les préparer au mieux aux évènements futurs, avec une vision plus apaisée.

 

Il est également possible de s’appuyer de supports tels que des pictogrammes « émotions » pour ceux qui ont du mal avec leurs propres interprétations émotionnelles…

 

La sophrologie est un outil de communication pour les aider à percevoir et mieux comprendre leurs sensations, leurs émotions… Pour gérer le stress et l’anxiété. Les aider à affronter la vie quotidienne.