L'accompagnement thérapeutique

Les personnes vivant l'épreuve d'une maladie ont besoin de prendre particulièrement soin d'elles.

La maladie, l’adaptation aux traitements, le handicap, vont mobiliser beaucoup d’énergie, d’où l’importance de pouvoir gérer son stress, sa douleur, son anxiété.

 

La sophrologie est un accompagnement efficace pendant un traitement médical, une maladie. Les domaines d’intervention sont vastes : la fibromalgie, les problèmes de peau, les acouphènes, la sclérose en plaque, les chimiothérapies…

Pendant le traitement, la séance de sophrologie devient une «parenthèse», un îlot de bien-être pour soi, un moment de repos intérieur,d’apaisement, permettant de mettre à la bonne distance les questionnements ou les inquiétudes.

Le patient s’approprie peu à peu les possibilités spécifiques de la sophrologie dans le domaine de sa pathologie :

 

  • utiliser sa respiration pour se détendre

  • mobiliser ses ressources

  • se réconcilier avec son corps en découvrant des sensations agréables à travers des images apaisantes, dynamisantes et positives

  • aider par la détente du corps à mieux supporter le traitement

  • accepter son corps en cours de traitement

  • aider à contrôler la douleur

  • apaiser l’anxiété et l’angoisse

  • réinvestir son image corporelle

Au fil des séances le patient va pouvoir retrouver une meilleure qualité de sommeil, habiter son corps comme lieu de ressource,apprivoiser l’émotion, se libérer de l’empreinte du stress dans le corps.

 

Après les traitements actifs s’ouvre la période du suivi et de la réinsertion sociale. Sortir du cancer n’est pas d’emblée retrouver un état normal : une aide par la sophrologie permet de mieux faire face à cette période de retour vers une vie qu’il faut se réapproprier.

 

De retour au domicile, le patient peut être confronté à un sentiment de solitude, d’une part face aux aléas des traitements de chimiothérapie et d’autre part, dans ses difficultés de réaménagement du quotidien. La sophrologie est alors proposée comme accompagnement pour aider à dynamiser la récupération du patient, développer la confiance en soi et se recentrer sur ses propres valeurs.